Histoire de notre Hôtel, une maison indienne à Begur

Feria de IndianosEntre 1830 et 1850, un grand nombre d’habitants de Begur émigrèrent à Cuba pour y chercher fortune. Quelques-uns s’enrichirent et, de retour au pays, firent construire de grandes demeures de style colonial, où ils s’établirent jusqu’à la fin de leurs jours, comme pour montrer à leurs concitoyens l’étendue de leur fortune. Ces habitants fortunés sont connus sous le nom de indianos.

La bâtisse qui abrite notre hôtel est un manoir colonial datant de 1866, une maison indienne construite par Bonaventura Caner Bataller, qui avait émigré à Cuba avec son frère Pedro en 1833. Ses initiales, B.C.B., sont encore visibles, gravées au linteau de la porte d’entrée de l’hôtel, et façonnées en fer forgé sur le portail du restaurant.
Bonaventura se maria à deux reprises, mais resta sans descendance. Sa nièce Lluïsa Geli, fille de la sœur de sa femme, fut la dernière personne de la famille à habiter la maison.

Depuis 2004, le premier week-end de septembre, nous célébrons à Begur la Fête des Indianos, en hommage à tous ces enfants du pays qui contribuèrent à enrichir la localité et grâce auxquels se promener aujourd’hui dans Begur s’apparente à flâner dans les rues de La Havane.
On peut se promener dans Begur en suivant un itinéraire au gré des diverses maisons coloniales qui y sont conservées. 

Une plaque qui en explique brièvement l’origine est apposée à l’entrée de chacune de ces maisons.

Arrivée:   n/a Départ:   n/a Chambres: